3 juin 2013

L'écume des jours de Michel Gondry


    [Mon premier post sur un film ! J'espère qu'il te plaira... A venir dans la semaine mon avis sur le livre du même nom et le nail art associé !]
Affiche du film : L'Ecume des jours de Michel Gondry.
L'histoire

    Dans un monde onirique, aussi magnifique qu'inquiétant, Colin rencontre Chloé. C'est l'amour, le vrai, sur un doux air de jazz... Mais bientôt, Chloé tombe malade : un nénuphar pousse dans son poumon...


Mon avis

    J'avais vraiment hâte de découvrir l'Ecume des jours car, d'une part, j'avais trouvé géniale la bande annonce (quelque part un peu mensongère soit-dit en passant, elle ne reflète bien qu'une petite partie du film et ne nous donnent que des bribes de l'autre...bon en même temps c'est une bande annonce quoi) et d'autre part j'avais démarré ma lecture du roman quelques jours auparavant et étais plutôt séduite par le début ! Finalement, j'en sors avec un avis assez mitigé... L'écume des jours m'a laissé un goût doux/amer...Le gros défaut de ce film, d'après moi, est qu'il roule à deux vitesses. La première partie (celle qu'on ressent vraiment dans la bande annonce ! ) est gaie, enjouée, colorée, poétique... Et puis arrive la seconde partie. Triste, certes, mais là n'est pas le problème. Non le problème, c'est que le rythme m'a soudainement paru ralentir et au fur et à mesure que le nénuphar grandissait, ma motivation, elle, faiblissait.
L'adaptation en elle-même m'a également un peu déçue. Pour le coup, on ne peut pourtant pas dire que Michel Gondry n'a pas été fidèle au roman, au contraire. (Bon tu vas me dire que normalement Colin est blond et que Romain Duris en est loin. C'est vrai, c'est vrai, mais on a quand même connu pire comme trahison ! ) Niveau personnage j'ai plutôt bien accroché avec Colin (même s'il est brun donc), moins bien avec Chloé (c'est bête mais j'avais l'impression de voir du Amélie Poulain réchauffé) et encore moins bien avec Chick (pourtant, j'aime bien Gad Elmaleh d'habitude mais là y'avait quelque chose qui coinçait) et Nicolas. Mais bon, l'ensemble reste acceptable même s'ils sont tous beaucoup plus ternes que dans le bouquin, de même que leurs relations. Non, le souci n'est pas là. En fait, j'ai la sensation que le réalisateur est allé trop loin. ( Tu sais, comme quand tu as vu quelque part un super beau gâteau et que tu te dis que tu vas faire encore mieux. Que toi tu vas y ajouter un super glaçage royal rose bonbon [ou bleu hein si t'aimes pas le rose, j'suis pas chiante], des décos en sucre et en pâte d'amande, plein de chocolat, des vermicelles de toutes les couleurs et tout et tout. Que tu as effectivement préparé un supeeeerbe gâteau mais que, après l'euphorie des trois premières bouchées passée, tu t'aperçois que c'est sucré... très sucré... trop sucré... écœurant... parce que quand c'est trop : c'est trop.) Oui, c'est ça, ce film va trop loin par rapport au roman. Tout est trop exagéré. Au début ça passe, c'est même agréable... mais au final ça te rend nauséeuse ("Jean-Sol Partre" quand tu nous tiens... ! ) .  

Les mauvais points de So  :

*L'énoooooorme mauvais point, le truc que je n'ai absolument pas compris et qui m'a gâché tout le film : la souris-homme !! Qu'est-ce que ça ? Non, mais, qu'est-ce que cette interprétation bizarre de la souris du bouquin ?!!! Si, toi, tu as compris, par pitié, éclaire-moi !!!

Les bons points et les coups de cœur de So :

* L'ambiance initiale
* Les costumes
* Le visuel : je dois quand même avouer que ce film est joliment réalisé 
* Les escarpins Bambi de Chloé ^^ (eh ouais ^^)



Et toi as-tu vu ce film ? Qu'en as-tu pensé ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de toi ?
(Je réponds à tous tes commentaires ! Si tu veux recevoir ma réponse par mail, il te suffit de cocher la case "M'informer" là en bas ^^)