22 juil. 2013

Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells

Je ne suis pas un serial killer, Dan WELLS,
Pocket. Thriller, 310 pages.
1er tome d'une trilogie.





(quatrième de couverture)
1) Ne pas regarder les gens trop longtemps.
2) Ne pas éviscérer les animaux
3) Ne nourrir que des pensées positives.
Son psy en convient, John Wayne Cleaver est sociopathe. A 15 ans, le charmant jeune homme fait de son mieux pour contrôler ses pulsions homicides, règles à l'appui. Ce qui n'a rien d'évident; sa mère tient le funérarium local. Là justement où finissent les victimes du "démon", serial killer décomplexé en pleine furie meurtrière dans sa ville.
John est peut-être le mieux placé -et pour cause- pour l'arrêter...






     Quand mes yeux sont tombés sur ce bouquin, j'ai craqué sur tout : l'image, le titre et la quatrième de couverture ! Chose plutôt rare ! Et je te le dis tout de suite, je ne regrette pas mon achat !
Un jeune sociopathe, serial killer en puissance, luttant contre ses pulsions et qui traque un autre tueur en série peu ordinaire... l'histoire est plutôt alléchante, non ?! Bien sûr on retrouve là une petite touche de Dexter, mais pas d'inquiétude à avoir c'est très loin d'être une copie ! Et puis, ici, c'est à un Dexter ado qu'on a affaire ! Et, justement, c'est, d'après moi, l'atout et l'inconvénient de ce thriller ! En effet, les relations de John avec sa mère, sa famille (un père absent, une soeur hésitante...), son psy; mais surtout avec les gens de son âge, avec la fille qui l'attire, avec ses propres pulsions et angoisses qui, parfois (souvent), ne sont pas si éloignées des nôtres, sont fascinantes. Mais pour être totalement honnête avec toi, je dois préciser que les affres de mon adolescence ne sont pas si lointaines (bon, 10 ans quand même...) et que je suis un peu cinglée sur les bords (je fais partie de la Team Psychopathe quand même ^^) : il ne m'a donc pas été trop difficile de me sentir proche de John (je n'irai pas jusqu'à dire que je me suis identifiée à lui... ça doit vouloir dire que je ne suis pas sociopathe ^^). Tout ça pour dire que je ne sais pas si tout le monde pourra rentrer si facilement dans la vie de cet adolescent !
Bref, l'histoire est bien construite et le suspense présent malgré quelques longueurs... Ce roman est un excellent point de départ et j'ai hâte de lire les deux autres tomes de cette trilogie !







* le petit côté fantastique !







* Comme je l'ai dit plus haut, parfois quelques petites longueurs et éléments découverts un peu trop facilement !













"Le truc, avec les boîtes, repris-je, c'est qu'on peut les ouvrir. Même si de l'extérieur elles semblent totalement insignifiantes, il se peut qu'à l'intérieur il y ait quelque chose d'intéressant. Donc, pendant que tu débites des conneries sans nom, je m'imagine ce que ça donnerait de t'ouvrir pour voir ce que tu as là-dedans." p.89

"Autour de moi, les pins formaient des cornes noires démoniaques et le soleil qui se couchait derrière les chênes travestissait leurs branches nues en os sanglants." p.121

"Les gens voulaient que l'explication soit aussi énorme et tapageuse que les meurtres eux-mêmes, pourtant la vérité était bien plus terrifiante : ce ne sont pas les grands méchants monstres qui suscitent la terreur, mais les petites gens à l'air innocent. [...] 
Les gens comme moi.
Jamais vous ne nous verrez venir." p.308





Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ta critique donne vraiment envie de le lire! Je ne suis pas certaine de la couverture par contre; un peu trop crade a mon gout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Lol, tu n'es pas la seule à dire ça pour la couverture ! C'est vrai qu'elle est spéciale mais en tous cas elle attire l'oeil, non ?! ^^

      Supprimer

Un petit mot de toi ?
(Je réponds à tous tes commentaires ! Si tu veux recevoir ma réponse par mail, il te suffit de cocher la case "M'informer" là en bas ^^)