6 août 2013

Coule la Seine de Fred Vargas

     Coule la Seine est un petit recueil de nouvelles. On y découvre trois histoires, trois enquêtes du commissaire Adamsberg et du lieutenant Danglard : Salut et liberté, La nuit des brutes et Cinq francs pièce.

Fred VARGAS, Coule la Seine, Editions J'ai lu, 2013
 (première édition 2002).123 pages.





Quatrième de couverture :

     Un banc public près d'un lampadaire, des lettres anonymes. Un Noël de garde et une femme noyée. Un taxi qui s'en va, trois coups de feu partent. Une balade sur les quais pour réfléchir à tout ça.






        La dernière nouvelle que j'ai lu m'ayant un peu déçue (tu peux lire mon avis ici) j'étais un peu inquiète en commençant ce recueil, je me disais que peut-être, c'était le genre de la nouvelle en lui-même qui ne me convenait pas. Finalement, j'ai pu constater avec plaisir que je n'ai aucun problème avec le genre ! J'ai vraiment apprécié découvrir ces trois petits instants de vie du commissaire Adamsberg (et j'étais surtout ravie de le retrouver car j'avais lu il y a quelques années Un lieu incertain )
Les intrigues sont bien construites et te tiennent en haleine. Bon, c'est un peu mou et pas franchement palpitant je te l'avoue. Mais ce rythme correspond tellement parfaitement au caractère d'Adamsberg, qu'une fois habitué, on s'y fait très bien ! Le style de Fred Vargas est bien particulier : elle parvient à écrire sur un ton plein d'humour alors qu'elle traite de sujets parfois pesants et sanglants; elle arrive, de plus, à construire des personnages très riches, les principaux comme les secondaires.
Soyons clair(e)s, ce livre n'est pas miraculeux. Si tu cherches un bouquin pour lequel tu vas te relever la nuit en cachette pour en lire un chapitre avec un petit verre de lait (ou de bière, ou de rosé, ou de coca, c'est comme tu veux...), tu peux passer ton chemin... Par contre, si tu cherches une petite lecture détente sympathique qui se lit vite et bien, ce petit recueil sera impeccable ! (Qui-plus-est si tu connais déjà le commissaire et son lieutenant et que tu as envie de le retrouver !)







     Comme je l'ai dit, le rythme est plutôt lent.






      Le personnage d'Adamsberg, sorte d'anti-héros, est toujours aussi fascinant !
    Les trois personnages secondaires de ces nouvelles, auxquels se frotte le commissaire , sont travaillés, particulièrement intéressants et bien choisis.






"Noël, la nuit du don, de la grand trêve.
A Noël, tout le monde s'engueule, la majorité sanglote, une partie divorce, quelques-uns se suicident." p 70.

"On s'en fout de son manteau, de son ministère et de tous ces types qui se chauffent les fesses sans penser aux tiennes. C'est leur merde, c'est leur turpitude, et ce n'est pas ce soir qu'on va la nettoyer en trois coups de tes éponges. Parce que c'est de la crasse si vieille qu'elle a fait des montagnes. Des crassiers, cela s'appelle. [...]
Ils se sont faits sur l'idée qu'il y a  sur terre des gens plus importants que les autres. Qu'il y en a eu, et qu'il y en aura. Et je vais t'en apprendre une fameuse : c'est faux. Personne n'est plus important." p.111







Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Coucou :-)

    Etrangement, je n'ai jamais lu de Fred Vargas malgré tous les avis positifs que j'ai pu voir ici et là. Du coup, j'ai une question ; étant donné que ça se classe plutôt dans le polar, le style pourrait se rapprocher de quels auteurs ? J'ai évidemment, encore, 1200 bouquins qui m'attendant dans ma pàl, mais j'aimerais bien me faire une idée pour cet auteur.

    Voilà mon commentaire hyper constructif !

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mary ! Mais il est très bien ton commentaire ^^

      Bon par contre, je sens que je ne vais pas trop pouvoir y répondre XD Je ne connais pas beaucoup d'autres auteurs de polar ou de policier mais par rapport à ceux que j'ai lu, le style de Fred Vargas ne ressemble à aucun ! Le gros point fort de Fred Vargas est la construction de ses personnages qui sont toujours (enfin de mon point de vue) riches et complexes au contraire de la plupart des autres polars (ceux que j'ai lu du moins )où le personnage principal est en fait toujours plus ou moins le même tout comme le tueur (ils ne sont pas identiques mais sont construits de la même façon, héros et tueur de polar classiques).
      J'espère que ma réponse t'aura aidé un peu même si ce n'est pas très clair ce que je raconte ;) En tous cas, si je devais te conseiller un Fred Vargas pour découvrir l'auteur je ne te conseillerai pas celui-ci, plutôt un roman !

      Bises !

      Supprimer
    2. Bah pour te donner une idée, moi j'aime bien les polars de Mo Hayder et plus récemment ceux de Camilla Läckberg, et tout ce qui vient de l'Europe du Nord en gros. Je pense que ça pourrait me plaire Fred Vargas, du coup, pour une petite débutante, tu conseillerais quel roman ?

      Supprimer
    3. Désolée du retard ! Je n'en ai pas lu énormément mais j'avais beaucoup aimé Un lieu incertain donc je te conseillerais celui-là :)

      Supprimer
  2. De cet auteur je n'ai lu que pars vite et reviens tard, mais j'ai préféré le film parce que ce genre de perso torturé et un peu mou comme tu dis ça m'ennuie un peu à la lecture. Cela dit c'est sympa en film alors c'est que le livre a des qualités incontestables ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le côté mou est un peu énervant mais j'apprécie quand même beaucoup le fond de ses histoires et je trouve ses personnages assez fascinants ^^ Par contre je n'ai pas vu ce film, du coup je note ^^

      Supprimer

Un petit mot de toi ?
(Je réponds à tous tes commentaires ! Si tu veux recevoir ma réponse par mail, il te suffit de cocher la case "M'informer" là en bas ^^)