14 oct. 2013

Le Vampire John William Polidori

Me voici de retour pour te parler, dans le cadre du challenge Halloween organisé par Lou et Hilde, d'un classique de la littérature "vampirique" ! 





Aubrey est un jeune homme beau, riche et quelque peu rêveur. Sa rencontre avec Lord Ruthven, personnage mystérieux, charmeur et cruel, déclenche chez lui une forme de fascination qui le pousse à l'accompagner dans un voyage à travers l'Europe. Mais bientôt, Aubrey s'aperçoit que l'homme en question collectionne les vices et prend un malin plaisir à déshonorer les femmes. Il le quitte donc et part pour la Grèce. Là-bas, il rencontre Ianthe, belle jeune femme dont il s'éprend. Il est aussi rapidement confronté aux croyances de ce peuple qui le met en garde contre les créatures qu'ils nomment : vampires... En vain...


Cette nouvelle est un classique appartenant (si je ne dis pas de bêtise) à la fois au roman gothique et au courant romantique. Elle est surtout l'un des premiers textes en prose (LE premier même, me semble-t-il) mettant en scène un vampire. Elle est d'autant plus intéressante qu'elle arrive bien avant le Dracula de Bram Stocker et est d'ailleurs considérée comme un texte fondateur.
Ici, point d'ail, de terre, de cercueil ni de pieu mais un vampire ensorcelant, dépourvu d'humanité, aussi avide de sang que de pouvoir sur autrui. Lord Ruthven est d'abord et avant tout un vampire "psychologique", corrompant les âmes les plus pures et parvenant à contrôler notre héros par manipulation. Il est loin d'être un simple suceur de sang, loin aussi d'être un simple Dom Juan. Il est l'incarnation (morte-)vivante du mal... Lord Ruthven est réellement un personnage passionnant !
L'écriture de Polidori est également plutôt agréable même si, je te l'avoue, il n'y a pas de quoi crier au génie. Un petit retour aux descriptions et aux phrases longues et complexes, ça fait du bien parfois ! De plus, bien qu'on ne puisse pas y parler de suspense proprement dit, l'auteur parvient tout de même à créer une certaine tension qui te hante tout au long de l'histoire. Notre vampire arrivera-t-il à ses fins ?


Le début un peu longuet....



Le personnage du vampire ! (Qui plus est, premier vampire masculin aussi bien travaillé...voire même premier vampire masculin tout court, je ne suis plus sûre, il faut que je revois mes classiques ;-) )



"Sa figure était régulièrement belle, nonobstant le teint sépucral qui régnait sur ses traits, et que jamais ne venait animer cette aimable rougeur, fruit de la modestie, ou de fortes émotions qu'engendrent les passions." p 17 (Le Vampire de John Polidori dans Les Cent Ans de Dracula Barbara Sedoul, Librio)





Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Tu m'as donné envie de le lire ! bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super :-) Tu me diras ce que tu en penses si tu te lances ! Bises !!

      Supprimer
    2. Le classique par excellence des débuts du vampirisme littéraire, mais Carmilla n'est pas mal non plus. En tout cas, tu m'as donné envie de le relire :-)

      Supprimer
    3. J'en suis bien contente :-) C'est vrai que Carmilla est bien aussi, il faut que je le relise !

      Supprimer
  2. Et hop je l'ajoute dans ma pàl :D Ton analyse donne envie !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas ce classique mais j'aime bien les histoires de vampires (enfin il y a quelques exceptions), je note. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te l'avoir fait découvrir alors :-) (Quelles sont tes exceptions ?)

      Supprimer
    2. Alors j'ai sur ma liste :"La Vampire" de Christopher Pike et
      "Vampire Junction" de S.P Somtow. Je n'ai pas du tout été mordue par ces deux titres. Sinon, j'ai vu passer pas mal de vampires dans ma vie de lectrice et j'en garde plutôt de bons souvenirs. :)

      Supprimer
    3. "La vampire" de Christopher Pike c'est une série, non ? Il me semble avoir lu le premier tome il y a longtemps mais je n'en garde pas un souvenir bien vivace ;-) "Vampire Junction " est sur ma liste depuis un bout de temps mais je n'ai jamais eu l'occasion de le lire et il ne m'inspire pas vraiment...

      Supprimer
  4. Comment ça je ne t'avais pas laissé un commentaire ?? J'étais toute contente que tu mettes en lumière ce grand classique de la littérature vampirique dont je garde un très beau souvenir. J'ai lu récemment son adaptation avec la BD "Macabre" de Pedro Rodriguez, peut-être te tenterait-elle aussi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout, je note je note ^^ (Et puis je suis ravie de t'avoir fait plaisir ^^)

      Supprimer

Un petit mot de toi ?
(Je réponds à tous tes commentaires ! Si tu veux recevoir ma réponse par mail, il te suffit de cocher la case "M'informer" là en bas ^^)