4 juil. 2014

Time to say goodbye

 

      A l'heure où cet article se publiera je vivrai mes derniers moments avec vous. Je vous regarderai, je vous écouterai, je vous parlerai certainement pour la toute dernière fois. Je ferai le plein de souvenirs, je vous dévorerai des yeux encore un peu, j'en profiterai jusqu'à la dernière minute. Mais quand la porte se refermera sur le dernier d'entre vous, est-ce que je parviendrai à ne pas craquer ? Je me dis que je suis trop sentimentale, qu'au fond ce n'est peut-être pas très professionnel de réagir comme ça mais je ne peux pas m'en empêcher. Voilà une bonne semaine maintenant que les larmes me montent aux yeux sans prévenir, qu'un souvenir particulier revient me visiter, que je souris à travers mes larmes en pensant à vous... Je n'ai jamais aimé les fins d'années, déjà enfant je pleurais à chaque fois. J'étais triste de quitter mes instits et mes profs (à quelques exceptions près ^^), de savoir que plus rien ne serait pareil. Aujourd'hui encore je suis triste, de vous quitter vous, de savoir que je ne vous reverrai probablement jamais. Peut-être que dans dix ans je me serai endurcie, que le dernier jour ne sera plus qu'une formalité, que je serai juste heureuse d'être en vacances et de préparer une nouvelle année avec de nouveaux élèves. Mais vous, vous étiez les premiers. La première presque vraie classe d'une presque vraie maîtresse. Cette toute petite année passée près de vous m'a appris tellement plus que les cinq précédentes réunies ! J'ai appris entre autres choses que le ridicule ne tue pas (loin, très loin de là !) et que d'ailleurs, le ridicule est une notion bien relative... J'ai appris à avoir confiance en moi, tout simplement parce que vous avez eu confiance en moi. J'ai même appris , je crois, à m'assumer telle que je suis (parce que grosse, maigre, malade, pleine d'acné ou bien apprêtée un enfant se comporte toujours de la même façon avec vous, ça n'a aucune importance; parce que, aussi, un enfant vous dit les choses telles qu'il les voit, tout simplement)... J'ai encore appris plein d'autres choses ! En vrac : à moucher des nez, à faire (et refaire et re-refaire) des lacets sur quelqu'un d'autre (eh oui, jusqu'à cette année je m'étais contentée des miens ;-) ), à chanter en public sans honte, à faire le clown, à faire les gros yeux, à parler même avec la voix cassée, à lire des histoires en y mettant vraiment le ton, à me servir d'une photocopieuse, à essuyer des larmes, à soigner des blessures, à dire que "ce n'est  rien" en essuyant du sang, à me fâcher, à improviser... J'espère vous avoir appris quelques petites choses moi aussi ! Et puis je me demande qui vous deviendrez, comment vous évoluerez... Qui serez-vous dans quinze ans ? Bref. J'aime à croire que cette année et tous ces petits instants resteront gravés dans ma mémoire, toutes vos paroles et vos gestes qui m'ont fait rire, ceux qui m'ont émue... Les mots de cette maman aussi qui m'ont tant touchée, tant que je n'ai pas su comment réagir : "je crois que vous les avez apprivoisées"...
 Parce qu'aujourd'hui je ne pourrai pas pleurer, parce que je ne pourrai pas vous dire tout ça, il me fallait au moins l'écrire... Une énorme pensée pour chacun d'entre vous, car oui je me suis attachée à chacun d'entre vous d'une manière différente. Une petite pensée aussi pour les autres, ceux que je n'ai vu que quelques jours mais qui m'ont beaucoup appris aussi.

Je vous souhaite de belles vacances à tous mais surtout une belle vie...




Et à toi Lecteur/Lectrice, je te souhaite un bel été... Merci d'avoir pris leur place quelques instants...
Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. Très joli texte, on sent que tu vas être une bonne institutrice (désolée je n'aime pas le terme de professeur des écoles ^^). Ce serait bien si les instits et profs ne devenait jamais "blasés", sans pour autant se sentir très mal à la fin de l'année j'entends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as raison Anna :-)

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Eh bien merci ! Entre la frayeur à la vue de ton article ("quoi, elle ferme son blog ?!") et l'émotion à sa lecture, tu ne ménages pas mon petit cœur ^^.

    Bonnes vacances à toi :)

    RépondreSupprimer
  3. coucou ma belle!! oh il est mimi tout plein ton article, c'est trés bien écrit!!!
    je te fais tout pleins de bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma Julie, plein de bises

      Supprimer
  4. Magnifiques illustrations !
    Tu sais ce que je pense du texte ... :')
    Je te souhaite de très belles vacances, bien méritées !
    Bisous, bisous à toi ♥

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique ! Quel article émouvant, c'est vraiment très très beau ce que tu dis la :)

    RépondreSupprimer
  6. C'est un très bel article. Je ne peux malheureusement pas en dire autant de mes élèves cette année, c'était très difficile pour moi mais je rêve de pouvoir dire la même chose l'année prochaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Helenanou ! Je suis désolée pour toi, quel niveau avais-tu ? J'ai eu la chance, je pense, de commencer doucement car je ne faisais pas des semaines complètes, peut-être que l'année prochaine ce sera plus dur... En tous cas, j'espère pour toi que ça se passera mieux :-)

      Supprimer
  7. Très beau billet ! Bonne vacances alors :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est vraiment touchant! Et très joli aussi :) Ces petits ont de la chance de t'avoir eu comme maîtresse! Tu peux être fière de toi :)
    Prochaine étape: apprendre a te moucher toi-même mwahahaha niark! :P xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho que tu es méchante, j'y arrive maintenant hein ;-) Merci mon chat ^^

      Supprimer
  9. très joli ton texte
    j'aurais eu plusieurs prof comme toi j'aurais peut être aimé aller à l'école lol
    bonne vacance
    bisous lilou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lilou, c'est très gentil :-)
      Bises

      Supprimer

Un petit mot de toi ?
(Je réponds à tous tes commentaires ! Si tu veux recevoir ma réponse par mail, il te suffit de cocher la case "M'informer" là en bas ^^)